Chefchaouen ou Chaouen, la ville bleue du Rif

Chefchaouen est une ville du nord du Maroc située sur deux montagnes , et dotée d’un exceptionnel environnement naturel encore vierge. De nature montagnarde marquée par une topographie difficile, des pentes et vallées vertes en abondance.

Vue panoramique sur Chefchaouen

Le blanc et bleu couvrant la majorité de ses maisons signe un unique pacte de coexistence et harmonie entre urbanisme et nature. La rose des montagnes du Rif, composé de « Chef » qui veut dire « regarde » et « Echaouen » indiquant le sommet pointue d´une montagne, abrite actuellement plus de 36 mille personnes…

Souk de Chaouen

Chefchaouen dont le nom officiel demeure Chaouen, représente non seulement une destination touristique de renommée mondiale, mais aussi une mémoire historique et culturelle d’un unique mélange Arabo, judaïque et ibérique. Bâtie en 1471 par Ali Ben Rached pour abriter les musulmans chassés de l´Andalousie et les Moudjahidines contre la colonisation, Chefchaouen a été promu au grade de province le 23 Avril 1975. Depuis, la ville avait connu une grande expansion autour des originaux quartiers de la Kasbah et Essaouikah composé jadis de 80 familles Andalouses. C’est tout un patrimoine mondial protégé par l´Unisco, outre que les autres endroits célèbres dans ladite ville comme: la place Wta Lahmam, la grande mosquée et la source de Ras El Ma.

La grande mosquée

Chefchaouen est une destination touristique avec excellence dotée d’un environnement panoramique très varié et un emplacement important qui se situe à 120 km du port Méditerranéen et 150 km de l’aéroport international Boukhalef de Tanger. Cependant, la petite ville connue du tourisme montagnard et artisan dispose d´une solide infrastructure hôtelière à l’exemple des établissements et maisons d’hôtes: Casa Perleta‬, Lina Ryad & Spa‬, Dar Chaouen, Auberge Dardara‬, Riad Nerja‬ etc. À noter que Chefchaouen se relie avec les autres provinces du royaume par la route nationale n° 2 vers Fnideq-Tetouan et la route nationale n° 13 vers Sidi Kacem.

Passage montagneux vers Akchour

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *