Marrakech, cité impériale du Maroc

Marrakech est une ville impériale, fut au cours de ses 10 siècles d’histoire à plusieurs reprises et sous différentes dynasties, la capitale du royaume.

Guéliz – Marrakech


Renommée depuis toujours pour l’activité de ses commerçants et l’habileté de ses artisans, Marrakech brille aussi par la qualité de son climat et un environnement aussi exceptionnel que varié, avec sa palmeraie, ses roseraies, la proximité de l’atlas enneigé et des vallées fleuries qui en descendent. Elle est encore aujourd’hui la capitale du sud Marocain, toujours au carrefour des cultures, gardienne des traditions et du folklore, et riche d’un patrimoine architectural qui en fait l’un des hauts lieux du tourisme international.

Palmeraie de Marrakech


La place Jamaa Lafna est le centre géographique, social et culturel de la médina, lieu de rencontre et d’échanges depuis des siècles, des populations du nord et du sud de cette partie de l’Afrique. Aujourd’hui malgré l’érosion culturelle et les mutations, elle est le rendez-vous des marchands berbères, des voyageurs, des camelots. Réunit tous les petits métiers traditionnels et les amuseurs (charmeurs de serpents, acrobates, musiciens, danseurs, cracheurs de feu…).

Place Jemaa El Fna

Tout au long de sa longue histoire, Marrakech a connu de grands bâtisseurs dont on peut encore admirer les réalisations : la Koubba, Almaravide, Bab agnaou , la Medrassa Ben Youssef , le palais El Badii et les fontaines Echrab ou Chouf et Mouassine…

Les tombeaux Saadiens


Le peintre Jacques Majorelle, fils du célèbre ébéniste, tomba amoureux du Maroc dans les années 20. Il s’installa à Marrakech pour se consacrer à son art fit construire une villa art-déco au milieu d’un jardin qu’il peupla, au fil des années, d’essences rares venues des quatre coins du monde. Il ouvrit ce jardin au publique en 1947 et la tradition lui a survécu.

Le jardin Majorelle

La Koutoubia construite au XII ème siècle par le sulton Abdelmoumen, Son architecture et sa richesse décorative en font l’un des chefs d’œuvre de l’art hispano-moresque. Son minaret récemment restauré, est le frère ainé de Giralda à Séville et de la tour d’Hassan à Rabat. Haut de 69 mètres. Aujourd’hui encore, on l’aperçoit de très loin dans la plaine du haouz, fièrement dressé au dessus des remparts de la ville.

La mosquée Koutoubia


De Marrakech, on gagne facilement les contreforts de l’atlas aux paysages toujours renouvelés, abondants de gorges, de cascades, de lacs et de forêts. Ourika, Asni, Amizmiz sont à découvrir par la route ou la piste et offrent un large éventail de randonnées pédestres. La station de ski Oukaimeden n’est qu’à 70 Km. Le lac de Takerkoust est à ne pas manquer également ou se pratiquent tous les sports nautiques.

Vallée d’Ourika

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *